• Comment bien genrer une personne trans

    Bonjour/bonsoir !

    Mégenrer une personne trans est violent (cf. cet article). Voici donc quelques règles de base pour réussir à bien genrer une personne trans. C’est également valable pour le prénom.

     

    1.    1. Parlez de la personne en utilisant son vrai genre

     

    Une règle très très simple et même logique qu’il vous sera très facile d’appliquer est : il faut parler d’une personne trans en utilisant son vrai genre, pas celui qui lui a été assigné. Ainsi, si une personne est assignée femme à la naissance et que son genre est homme, il faudra se référer à lui comme à un homme. Un homme trans est un homme. Une femme trans est une femme. Une personne trans non-binaire est non-binaire. Easy n’est-ce pas ?

     

    2.   2. Bien genrer quelqu’un n’est pas optionnel

     

    Vous n’avez pas le droit de donner une opinion sur la façon dont quelqu’un souhaite être genré. De même vous n’avez pas de droits spéciaux qui vous autorisent à déroger à la règle (sauf si la personne concernée vous l'a dit explicitement). Vous devez faire des efforts, comme les autres, pour bien genrer la personne. Vous devez aussi penser à parler correctement de la personne à l’écrit comme à l’oral.

     

    3.    3. Utilisez le bon genre même en l’absence de la personne

     

    Ca me paraît plutôt évident. Personne ne change subitement les pronoms d’une personne cis lorsqu’elle a le dos tourné donc pourquoi le ferait-on avec une personne trans ? C’est une marque d’irrespect que de mégenrer une personne trans en son absence.

     

    4.    4. Utilisez le bon genre même quand vous parlez au passé

     

    Il n’est pas plus acceptable de mégenrer une personne lorsque vous parlez d’elle au passé (avant son coming-out).

    Une personne trans ne change pas de genre suite à son coming-out. Elle était déjà son genre avant.

     

    5.    5. Utilisez le bon genre même quand vous pensez à la personne

     

    Oui, même quand vous pensez à cette personne, vous devez bien la genrer. Il n’y aura pas de "police du mégenrage" pour vous corriger si vous vous trompez (si ce n’est vous-même) mais c’est une marque de respect que de s’efforcer à bien genrer la personne même sans sa tête. De plus, cela est un très bon exercice pour vous habituer aux nouveaux pronoms/accords/prénom.  

     

    Bref, utilisez le bon genre en toutes circonstances !

    (sauf exception : cf. point 6)

     

    6.    6. N’outez pas quelqu’un : ceci est une règle d’or !

     

    Ce point-ci est un peu plus compliqué. En effet, il se peut qu’une personne utilise des pronoms différents selon les personnes avec qui elle communique car elle n’est peut-être pas out pour tout le monde (par exemple, je ne suis pas out auprès de ma famille et j’y utilise encore le féminin bien que ça me fasse crisser les oreilles). Demandez-lui dans quels cas vous devez utiliser d’autres pronoms. Ce jonglage peut être assez compliqué mais vous règlerez les détails avec la personne concernée. Chacun fonctionne différemment et je ne peux aller plus dans les détails sur ce point-ci.

     

    J'espère que ce petit guide vous aura aidé à y voir clair !

    Bonne journée/soirée,

    UESG

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :