• Comment expliquer les aporagenres/maverique et xénogenres de manière simple ?

    Bonjour tout le monde !

     

    Commençons par quelques définitions :

    • Maveriqueun genre caractérisé par une autonomie et une conviction intime se rapportant à une conscience de soi entièrement indépendante de l’homme/masculin, la femme/féminin ou quoique ce soit qui dérive de ces deux concepts, tout en n’étant ni sans genre ni de genre neutre.
    • Aporagenres : un groupe de genres séparés de homme, femme, et de tout ce qui est entre, tout en ayant un sentiment de genre puissant et spécifique. Similaire à maverique, mais c'est un terme parapluie alors que maverique est un genre précis.

    Maverique et aporagenres sont donc des genres ni féminin, ni masculin, tout en étant ni neutre ni sans genre.

     

    • Xénogenre : un groupe de genres se définissant en dehors des concepts de masculinité et de féminité. Dans le but de combler un vide lexical ne permettant pas de décrire leurs expériences, les personnes concernées ont recours à des moyens de classifications peu habituels pour parler de leur genre, comme par exemple des métaphores et analogies (nature, espace, temps, choses, chiffres, sentiments, sensations, couleurs…) 

     

    Les genres se trouvant en dehors du spectre sont parfois compliqués à conceptualiser lorsqu’on n’est pas concerné•e. C’est pourquoi je vais présenter ici des explications imagées très simples. 

    Alors en réalité, l’explication simple tient en une phrase à la fin de l’article, mais avant je vais passer par des explications plus détaillées et plus techniques, mais c’est pour que vous compreniez bien d’où découle la conclusion.

     

    Je vais bien sûr utiliser des couleurs, car c’est la façon la plus facile de comprendre les concepts. Je vais m’appuyer sur des couleurs clichés pour une fois ; en effet, l’exemple doit être le plus limpide possible et il vaut mieux exceptionnellement utiliser des registres classiques dont s’imprégnera facilement l’esprit, surtout si vous décidez de reprendre l’analogie à l’oral. Cet avis n’engage que moi et libre à vous de changer les couleurs.

     

     

    1.    Rappel sur le spectre des genres, agenres et neutrois

     

    Sans surprise les genres féminins sont des nuances de rouges et les genres masculins des nuances de bleus, le tout constituant les variations du spectre des genres.

      

    Comment expliquer les aporagenres et xénogenres de manière simple ?

     

     

    Je rappelle par ailleurs qu’il existe des genres en dehors de ce spectre : deux types de ces genres sont les agenres et neutrois (ou genres neutres).

     

    Les agenres correspondent à une absence de genre (reportez-vous à cet article pour plus de détails). En terme de couleur, on pourrait donc par exemple représenter les agenres par du noir.

     

    Quant à neutrois, c’est selon les définitions :

     

    1)   un synonyme d’agenre

    2)   un genre neutre, intermédiaire sur le spectre binaire, à mi chemin entre homme et femme

    3)   un genre distinct de homme et femme, totalement neutre par rapport à la féminité et la masculinité.

     

    En terme de couleur, on pourrait donc par exemple représenter les genres neutres par du blanc, si on se réfère à la deuxième ou troisième définition.

      

    Nous allons à présent attaquer le vif du sujet, à savoir les autres genres en dehors du spectre : maverique, aporagenres et xénogenres.

      

     

    2.    Maverique et apogagenres

     

    Maverique et aporagenres sont des genres se définissant en dehors de la féminité et la masculinité mais qui ne sont pas neutres. Ils sont caractérisés par un fort sentiment de genre. En terme de couleur, je vais donc les représenter par du jaune, la troisième couleur primaire (cf. figure ci-dessous). Il y a là aussi des nuances de jaunes et deux personnes aporagenres ressentiront probablement des genres différents bien que similaires.

     

    La différence entre maverique et aporagenre, c’est que maverique est un genre en particulier (un point dans le rectangle jaune) alors qu’aporagenre est un terme parapluie qui englobe tout le carré jaune (c’est pour ça que je parle plutôt des aporagenres au pluriel). J’ai également représenté sur la figure ci-dessous une frange blanche correspondant à neutrois suivie d’une frange noire correspondant à la bordure extérieure agenre. Il s’agit ici d’une représentation 2D comme si c’était une mise à plat de l’espace des genres multidimensionnel. Vous pouvez donc imaginer de la profondeur à ce schéma (comme si le rectangle jaune avait de l’épaisseur).

    Comment expliquer les aporagenres et xénogenres de manière simple ?

     

    3.    Xénogenres

     

    Les xénogenres sont des genres se définissant en dehors de la féminité et la masculinité. Jusque là, c’est pareil que les aporagenres et maverique. La différence majeure est que les personnes xénogenres vont spontanément associer le sentiment que leur procure leur genre avec autre chose. Cette association résulte souvent d'un processus synesthésique (lorsque deux sens sont associés) : voir l'article à ce sujet.

     

    Prenons un genre x correspondant dans notre analogie des couleurs à une teinte de jaune. Cette teinte de jaune est le sentiment de genre que procure le genre x. Nous vivons dans un monde où seules les teintes de bleues et de rouges sont connues et nommées. Il n’y a donc pas de mot pour décrire la teinte de jaune. Il y a alors deux solutions :

     

    -       soit on pose un mot sur ce sentiment (maverique, aporagenres), on le nomme et on le caractérise par une courte définition 

    -       soit on associe spontanément l’effet que produit la teinte chose à autre chose (xénogenres).

     

    Par exemple, une personne xénogenre ayant le genre x (d’une teinte de jaune donnée) associera spontanément l’effet que produit le jaune au soleil. L’association des deux est tellement forte que la métaphore du soleil devient indissociable du genre et la personne décrira alors son genre directement comme étant le soleil. Elle pourra alors poser un nom explicite, comme genre-soleil par exemple.

     

    Comment expliquer les aporagenres et xénogenres de manière simple ?

     

     

    4.    Résumé

     

    ð Si la féminité est représentée par des teintes de rouges et la masculinité par des teintes de bleues, les genres en dehors de la féminité et de la masculinité peuvent être représentés par du noir (agenres), du blanc (genres neutres), et des teintes de jaunes (maveriques, aporagenres, xénogenres).

    ð Les xénogenres peuvent être considérés comme une sous-catégorie d’aporagenre dans laquelle le sentiment de genre est fortement et instinctivement associé à un autre élément (qui permet ainsi de décrire le genre). 

     

    En résumé, si vous êtes maverique, aporagenre ou xénogenre, une façon très simple d’expliquer votre genre aux cis qui découvrent cela, sans entrer dans des détails trop techniques serait : « Si les filles sont rouges et les garçons sont bleus, alors moi je suis jaune ». Pour avoir testé, je recommande la méthode. Bon, ça ne vous épargnera pas toutes les nouilleries classiques de cis qu’on entend habituellement, mais iels comprennent vachement mieux avec cette petite analogie rapide.

     

    Par ailleurs, il n’y a pas que les cis pour qui les aporagenres et xénogenres sont compliqués à comprendre, donc j’espère avoir aussi éclairé des personnes trans avec cet article !

     

    - UESG

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    ZoSo
    Jeudi 21 Juillet 2016 à 16:41

    Cet article est la perfection. C'est marrant comme ça devient simple à comprendre avec les couleurs! Et ouais, clairement, en gardant ce shéma là, moi mon genre est violet ^^

    2
    Le.Chat.Colombe
    Samedi 24 Juin à 05:51

    Bonsoir, je suis un peu perdue dans vos catégories pourriez vous m'aider ?

    dehors je suis un corps de fille mais à l'âge  de 7 ans j'ai eu une expérience très forte qui m'a révélé à moi même:

    dedans c'est 100 % Felis Sylvestris Catus : bref un chat . Prière de ne  pas pouffer de rire: c'est pas que je suis folle des chats, c'est que j'en suis un. dedans.

    Métempsycose ? Près de 900 millions d'Hindous y croient, qui sommes nous pour les juger ? 

     

    Bon aucune info sur ma vie intime et sexuelle. sauf que je suis pas zoophile money : 

    aucun désir sexuel pour mes congénères du genre Felis

    Quand aux Pseudo Sapiens qu'ils soient  xx, xy , hétéro, homo, bi, trans et autres... ils ne me concernent en rien

    ce n'est pas mon monde.

    Je ne compte pas manifester pour des droits quelconques: nous sommes un peuple discret et traditionnellement méfiant des Homo Sapiens

    Alors voilà juste un post important pour comprendre: où est ce que je me range dans votre classification ???

     

    Une âme en peine vous dit merci, merci, merci d'avance  yes

    Live and Let Live

     

     

      • Samedi 24 Juin à 09:49

        Bonjour, si tu as une identité non-humaine (chat en l'occurence) il me semble que tu as l'air d'être otherkin ou thérian, ce qui ne se range dans aucun des termes présentés sur ce blog puisque ce ne sont pas des genres :)

      • Rousseau
        Dimanche 20 Août à 23:31
        Sapiens est vraiment reducteur et péjoratif. Vous vous croyez superieur que ca ne m'etonnerais pas.... pfff
      • Voltaire
        Dimanche 17 Septembre à 15:40

        Euh, non. Sapiens c'est un mot scientifique désignant, ben, les humains. Donc euh, réducteur et péjoratif... non. Par contre, effectivement, les homo sapiens se croient supérieur :)

    3
    Matt
    Lundi 14 Août à 10:53

    Mais qu'est-ce que c'est que ce charabia ....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :