• Double mégenrage : être non-binaire coincé entre les étiquettes « fille cis » et « garçon trans »

    Evidemment, les problèmes que je raconte se posent en tant qu’assigné fille à la naissance. N’hésitez pas à raconter votre propre expérience dans les commentaires !

     

    Lorsque j’ai découvert que j’étais non-binaire et que j’ai décidé que ne pouvais plus vivre en tant que fille, une des premières questions à laquelle je devais répondre était : est-ce que je fais un coming-out en tant que non-binaire ou en tant qu’homme trans ? Ca peut paraître bizarre comme considération, mais si on y réfléchit bien, ce n’est pas si saugrenu. Faire un coming-out non-binaire, ça peut être terrifiant car personne ne connaît notre genre. En plus des bases de la transidentité, il faut expliquer son genre. C’est très éprouvant. En outre, on a peu de modèles de personnes qui vivent en tant que non-binaire. On se demande si c’est vraiment possible, si c’est vraiment réalisable. Dans mon cas, je souhaitais être genré au masculin, donc pourquoi pas faire « « simplement » » un coming-out (CO) en tant que mec trans ? [Je mets simplement avec beaucoup de guillemets car ce n’est jamais simple et même un CO de mec trans peu être ultra éprouvant et risqué.] Après tout, personne n’a besoin de savoir mon genre exact, tant qu’on utilise les bons pronoms et accords. Alors que s’est-il passé ?

     

    Premièrement, je suis assez incapable de taire quelque chose d’important me concernant. Si je suis suffisamment à l’aise avec quelqu’un, il FAUT que je dise LA chose. C’est pas un petit truc de rien du tout, c’est quand même mon genre, c’est hyper important pour moi. Il était par conséquent déjà impensable que je n’explique pas la non-binarité au moins à mes ami-e-s proches. Mais j’envisageais tout de même de faire un CO de mec trans auprès des autres.

    Puis je suis tombé sur une vidéo de Lane (activez les sous-titres en français), dans laquelle iel explique qu’iel avait au préalable fait un CO de mec trans et s’était aperçu qu’iel ne pouvait pas vivre en tant que mec et qu’iel devait vraiment vivre en tant que son genre véritable : androgyne (je traduis son pronom « they » par iel). Par conséquent iel a refait un CO non-binaire. Après avoir vu ça, je me suis dis que ça n’allait probablement pas marcher pour moi non plus (ça peut marcher pour certaines personnes non-binaires de vivre en tant que mec trans, j’ai juste senti que c’était pas forcément pour moi).

    Troisième barrière à un CO de mec trans : le pronom « il » me crispe vraiment appliqué à moi. Je ne m’y reconnais pas du tout.

     

    Bref, vous connaissez déjà la suite : j’ai transitionné en brandissant mon drapeau non-binaire. En général, j’explique aux gens que mon genre est neutre. C’est le plus simple à comprendre pour euxe et le plus proche de la vérité que je puisse faire en « version simplifiée ». Sauf que voilà, si je m’attendais à être mégenré dans un sens (fille), je ne m’attendais pas du tout à être mégenré dans l’autre (garçon). Voici des phrases auxquels je me confronte dans ce voyage non-binaire :

     

    « Ah tu es non-binaire… Donc tu vas te transformer en homme un jour ? » #WTF ?, bon à sa décharge j'avais pas encore tout expliqué mais c'est quand même assez gratiné o_O

    « C’est normal qu’on te parle comme à une fille avec ta tête de fille, quand t’auras une tête de mec on pourra te considérer comme tel » #Belle injonction à la T en plus du double mégenrage…

    « Tes parents prennent bien le fait que tu sois un garçon ? » #Tête blasée

    [Alors que je disais à une amie pour rigoler que j’allais la demander en mariage et qu’elle répliquait qu’elle était attirée seulement par les garçons, une autre amie a répliqué à la première : ] « Mais elle est un garçon ! » #Double mégenrage magistral...

    [Une personne me mégenre en utilisant 'elle' et une autre réplique : ] « Mais nan, c’est ‘il’, il faut respecter et parler comme il veut ! » #Hmm, c’est le principe mais avec mon vrai pronom (que je t’ai déjà donné en fait), ça serait mieux.

     

     

    Double mégenrage :  être non-binaire coincé entre les étiquettes « fille cis » et « garçon trans »

    Bah quoi ? C'est pas moi qui ai commencé à raconter des trucs qui n'avaient aucun sens ! O:)

     

     

    C’est ce genre de grands moments de solitude où on se dit bon… Ca sert à quoi d’avoir expliqué la non-binarité dans tous les sens et de t’avoir même donné un document de 8 pages sur la non-binarité ? Franchement, je retourne sous ma cape d’invisibilité.

     

    Et puis, il y a les cis gentiles qui ont bien compris qu’il ne faut pas me genrer au féminin car c’est violent mais qui cherchent quand même à se faciliter la vie en demandant innocemment si c’est ok d’employer « il » alors que j’ai dit que mes pronoms étaient « ille » ou « im ». Oh, y’en a aussi qui sont moins subtil-e-s et qui l’imposent « Bon, je vais dire ‘il’ hein, c’est plus facile ». Ou sinon tu peux lever ta main gauche et te mettre une petite baffe.

     

    Double mégenrage :  être non-binaire coincé entre les étiquettes « fille cis » et « garçon trans »

     

    Si on me dit que je suis un garçon par erreur parce que la personne ne sait pas, ça me ferait plutôt plaisir (au moins on m’a pas genré au féminin) mais quand j’ai spécifiquement expliqué la non-binarité à quelqu’un, c’est hyper crispant. C’est tellement invisiblisant pour la non-binarité que ça devient vraiment oppressif. Alors qu’à la base, j’ai pas de problème avec le fait de passer pour un mec. Oui, les cis ont même réussi à me crisper là-dessus tellement iels racontent de la merde en boucle. Quand on ne sait pas, à la limite… mais quand iels ont accès aux ressources, voire que je leur mâche la déconstruction, c’est désespérant.  

    Bref, je n’ai pas de solution concrète à apporter, à part le fait de continuer à éduquer. Donc si t’es un-e apprenti-e allié-e cis passant par là, et bien essaie d’en prendre de la graine pour éviter que les personnes non-binaires se retrouvent dans de telles situations.

     

    - L’homme-garou... Grrrraaaouuuuu !

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Pseudo
    Lundi 26 Décembre 2016 à 01:42
    So real
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :