• Est ce qu'on est toustes pansexuel'les ?

    Quelques définitions rapidement avant de commencer pour ceuxe qui en ont besoin :

    Hétéro : attiré-e par le genre "opposé"

    Gay/Lesbienne : attiré-e par le même genre que soi

    Pansexuel-le (pan) : attiré-e par tous les genres OU indépendamment du genre

    Bisexuel-le (bi) : attiré-e par son genre et d'autre(s) genre(s) OU attiré-e par deux genres ou plus

    Asexuel-le (ace) : ne ressent pas d'attirance sexuelle pour d'autres personnes

    Aromantique (aro) : ne ressent pas d'attirance romantique pour d'autres personnes 

     

    J'ai vu pas mal de personnes pan avancer l'idée qu'on était toustes pan au fond mais que l'heterosexisme réprimait cet aspect de nous. Il est vrai que certaines personnes sont des pan dans le placard qui subissent la pression de l'hétérosexisme mais est-ce que c'est vraiment le cas de 99% de la population ?



    Déjà, l'idée qu'on serait "toustes" quelque chose tire pour moi une sonnette d'alarme. S'il y a bien quelque chose qu'on peut constater c'est que dans l'humanité on est rarement "toustes" quelque chose. Au contraire, les êtres humains font preuve d'une grande diversité et tenter d'effacer cette diversité a justement été la source d'oppressions. Après tout l'hétérosexisme prend racine dans l'idée qu'on devrait toustes être hétéro et que ceuxe qui ne le sont pas ne sont pas normaux. 

    Outre la négation de la diversité sur le plan théorique que suppose l'idée d'être toustes pan au fond, il y a des faits qui contredisent cette théorie. Premièrement, il existe des personnes gays/lesbiennes. Ces personnes sont déjà en dehors de l'hétéronormativité. Dire que ce sont des pan-au-fond victimes d'hétérosexisme n'a pas de sens. Elles ne diraient pas qu'elles sont gays si elles étaient pan puisqu'elles sont de toute façon hors de la norme et se battent contre elle. 
    Deuxièmement, dire qu'on est toustes pan-au-fond suppose qu'on ressente toustes de l'attirance au préalable. Ce que ne ressentent pas les personnes asexuelles et aromantiques. En plus, elles sont elles aussi comme les personnes gays en dehors de l'hétéronormativité donc dire qu'elles seraient juste des pan victimes d'hétérosexisme n'a pas de sens non plus. En outre, dire que les gays devraient/pourraient être attiré-e-s par le sexe "opposé" ou que les aro/ace devraient/pourraient ressentir de l'attirance c'est quand même des bons gros arguments de l'homophobie, l'acephobie et l'arophobie donc là on est sur une belle pente glissante...
    Troisièmement, si on est toustes des pan-au-fond, pourquoi les queerphobies existent en premier lieu ? Là encore, ça ne se tient pas vraiment. Quand il y a une norme, il y a des gens qui y sont conformes, sinon le système s'écroulerait d'office. Il n'est pas possible que 99% de la population soit des pan-au-placard. 

    N'oublions pas que les orientations ne décrivent pas seulement des patrons d'attirances mais aussi une position sociale dans un système de privilège/oppression. On ne peut pas être toustes pan car pan décrit un groupe opprimé alors qu'il existe bien un groupe jouissant du privilège hétéro. Dire qu'on est toustes pan-au-fond revient à nier l'existence de ce privilège. D'ailleurs l'argument "on est toustes un peu bi de toute façon" est régulièrement utilisé par les hétéro euxe même pour délégitimiser la bisexualité et nier son existence et les privilèges hétéro. Quelque chose me dit que "on est toustes pan" ne vaut pas mieux (c'est le même truc recyclé en fait vu que la bisexualité et la pansexualité sont très similaires) et ça m'inquiète de le voir dans la bouche des personnes pan elles-mêmes. 

    Il ne faut pas oublier non plus que si l'hétérosexisme n'existait pas on n'aurait pas besoin de nommer des orientations donc à fortiori la pansexualité n'existerait pas non plus. Les orientations telles qu'on les comprend aujourd'hui sont des notions dépendantes d'un contexte socio-culturelle. L'hétérosexualité de même que la pansexualité n'ont pas toujours existé. 

    Quand certain-e-s disent qu'on est toustes pan au fond, iels se référent en fait à l'idée qu'on naitrait en ayant la capacité d'être attiré-e par n'importe quel genre puis qu'on construirait nos préférences ensuite. En fait ça pose la question de savoir si l'orientation est innée ou acquise, on ne parle plus de pansexualité en tant que telle là. Parce qu'encore une fois la pansexualité décrit une position sociale en contexte hétérosexiste. Donc même si on acquérait l'orientation et qu'elle n'était pas innée, on serait pas pour autant toustes pan à la base. On serait juste toustes sans orientation à la base. C'est différent. En plus, même si on était toustes sans orientation à la base, rien ne garantit qu'une fois l'orientation développée on puisse retrouver cet "état primaire" - ni que ça doit être un but à rechercher d'ailleurs. Les thérapies de conversions ne marchent pas, c'est connu et elles sont incroyablement oppressives et inhumaines.

    Bref, je ne pense pas qu'on soit toustes pan-au-fond quelqu'en soit la signification. Et je trouve que l'attitude de certaines personnes pan en continuité avec cette idée est inquiétante car certaines ont cette théorie de supériorité comme si leur orientation était "mieux" et que euxe s'étaient vraiment "libéré-e-s des pressions sociales" contrairement aux autres et avaient trouvé "la vérité" concernant la nature humaine vis-à-vis des attirances. 
    Je comprends qu'on ait du mal à conceptualiser me fait d'être attiré-e par un seul genre, c'est courant chez les personnes pan. De plus les humains ont toujours tendance à croire que les autres ressentent la même chose qu'euxe donc A+B = on comprend comment certaines personnes pan peuvent penser qu'on est toustes pan. Je conseille néanmoins d'y réfléchir à deux fois et de se rappeler que l'humanité est toujours plus diverse qu'on ne le croit. Il faut aussi avoir en tête qu'être pan n'est pas "mieux" que les autres orientations et que le concept d'orientation même s'ancre dans un contexte socio-culturel.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :