• La manif pour tous retrouvée congelée en Antarctique

     

    Après avoir échoué à empêcher la légalisation du mariage pour les couples de même sexe en 2012 ainsi que la légalisation de la PMA pour toustes en 2018, on avait plus entendu parlé de la manif pour tous pendant un moment. Mais fin 2019 leur Twitter avait repris de l’activité en postant une annonce pour le moins surprenante : puisqu’iels ne pourraient manifestement pas convaincre les humains que l’homosexualité est contre-nature, iels avaient décidé de s’attaquer au reste du règne animal. D’après Jean-Jacques De Toutphobe, le nouveau porte-parole de la manif pour tous, il avait tout de même été envisagé de construire une machine à remonter dans le temps pour « retourner vers une époque meilleure » (les rumeurs parlent du Moyen-Age ou du néolithique) mais que le projet homophobe chez les animaux non-humains leur avait paru plus réaliste.

     

    Ainsi, en janvier 2020, la manif pour tous annonçait sur son Twitter son départ pour la Terre Adélie en Antarctique. En effet, il y a eu plusieurs cas documentés de couples de manchots gays ayant adopté des œufs dans les zoos. Il n’en fallait pas plus pour la manif pour tous pour lancer une opération de « sensibilisation » chez ces animaux et faire la tournée des colonies, en commençant par les manchots Adélie et les manchots empereur.

     

    Quelque temps plus tard des photos de ce projet insensé nous parvenaient. On pouvait notamment y voir un attroupement de manifestants devant des colonies de manchots tenant des banderoles sur lesquelles il était écrit « un papa manchot et une maman manchot ! » et « Les manchots ont besoin de poussins, pas d’homosexuels ! » C’est compliqué pour un humain d’interpréter un regard de manchot, mais même sans être expert-e on pouvait parfaitement se rendre compte de leur état de perplexité, rapidement suivie par la colère. Les manchots ont clairement fait savoir aux queerphobes qu’iels n’étaient pas les bienvenu-e-s. C’est ainsi que les manifestants ont été chassés à coups de bec. Suite à cet événement, tout contact avec l’expédition avait été perdu.

    La manif pour tous retrouvée congelée en Antarctique 

    source

      

    C’est seulement hier que les scientifiques de l’institut polaire français sont arrivés en Terre Adélie pour leur mission annuelle et ont découvert les manifestants congelés. L’un deux portait encore un badge « l’homosexualité n’est pas naturelle, même chez les manchots ». Ce qui est sûr, c’est que les manchots de Terre Adélie ont pu constater qu’il était parfaitement naturel pour un être humain non équipé de mourir d’hypothermie en Antarctique. A bon entendeur.

     

    - un article rédigé par Mélanie Manifpourtousphobe

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :